Le Conseil des Innus de Pessamit vient de lancer un ultimatum à Mason Graphite. Il exige que l’entreprise installe son usine de seconde transformation à Baie-Comeau et dépose un plan d’affaires d’ici le 15 septembre. Si ces conditions ne sont pas respectées, la communauté se retirera de l’entente entre les deux parties et ne donnera plus son accord à l’exploitation d’une mine sur son territoire ancestral.

Source : Le Manic

Consulter l'article