Publiée le 08 Août 2013

La mine Canadian Malartic a réussi à produire 388 478 onces d’or en 2012, avec une capacité de production de 55 000 tonnes par jour.

08aou13

Et les spécialistes prédisent que l’année 2013 sera encore meilleure. Toutefois, au-delà de ces réalisations, la minière a présenté, le 5 août son rapport de développement durable, mettant l’accent sur ses réalisations environnementales.

Au niveau atmosphérique, la mine a planté 181 415 arbres dans la région de l’Abitibi-Témiscaminque et 4388 justes sur le site de Hammond Reef. L’entreprise a aussi collaboré avec une équipe d’étudiants de l’université de Sherbrooke pour mettre en place un programme de recherche stratégique sur la réduction des gaz à effet de serre.

Ensuite, au niveau terrestre, il y a eu le démantèlement du site East Malartic et la revégétalisation du parc à résidus de Canadien Malartic ainsi que la revégétalisation de 150 hectares en Abitibi et à Hammond Reef.

12,7 millions $ ont été versé du gouvernement du Québec conformément à l’engagement pris dans la fermeture de la mine.

Pour terminer, au niveau aquatique, 65 % de l’eau utilisée par les installations de traitement de Canadien Malartic a été recyclée. Osisko a également fini le plan d’achèvement du bilan hydrologique ainsi que la conception de l’usine de traitement des effluents de Canadien Malartic.

Sources : L'Écho Abitibien - Osisko