Publiée le 20 Février 2013

La minière Royal Nickel Corporation (RNC), qui souhaite exploiter le gisement Dumont à Launay, figure parmi les finalistes pour le prix en Santé et sécurité au travail au prestigieux concours des Mercuriades 2013.

20fev13

Dans l'ordre: Mélanie Corriveau, responsable des relations avec le milieu, Maude Gagnon, responsable santé et sécurité, Robert Cloutier, géologue senior, Pierre-Philippe Dupont, responsable du développement durable, et Donald Blanchet, président de la Chambre de commerce et d'industrie du Centre-Abitibi, qui leur a remis le trophée de nomination. Photo par Martin Guindon (via Abitibiexpress.ca)

RNC est en lice avec deux autres PME pour ce Prix Mercure: Arkema Canada et CEPSA Chimie Montréal S.E.C. Il s'agit de la seule entreprise de l'Abitibi-Témiscamingue en nomination à ce concours organisé par la Fédération des chambres de commerce du Québec.

«C'est le deuxième concours prestigieux pour lequel nous sommes en nomination au niveau provincial pour des initiatives en santé et sécurité au travail. Nous en sommes extrêmement fiers. On veut souligner qu'il s'agit ici d'un travail collectif. Ce sont nos employés qui ont eu l'idée et qui ont développé la technologie. Ça témoigne aussi de notre culture en santé et sécurité au travail. C'est n'est pas juste une valeur importante chez Royal Nickel, c'est quelque chose qu'on met en application», a commenté Pierre-Philippe Dupont, responsable du développement durable chez RNC.

«Royal Nickel Corporation témoigne de l’excellence des entreprises de chez nous et représente un modèle inspirant d’innovation et de collaboration avec les employés», a indiqué Donald Blanchet, président de la Chambre de commerce et d'industrie du Centre-Abitibi, qui a remis le trophée de finaliste à l'entreprise, le 21 février.

Source : Abitibi Express