Les citoyens qui ont intenté une action collective contre la minière Canadian Malartic sauront le 25 janvier si leur demande d'appel est acceptée. Cette procédure conteste un jugement rendu le 4 septembre dernier, qui autorise la minière à négocier des compensations pour les gens qui font partie du recours et qui pourraient s'en exclure.

Source : ICI Abitibi-Témiscamingue

Consulter l'article