Publiée le 13 Septembre 2013

La nouvelle est tombée le vendredi 13 septembre, Airmedic protégera les 300 employés de la mine Nyrstar Langlois.

13Set13

La mine Nyrstar Langlois a signé un accord de partenariat pour une protection plus rapide de ses employés avec la compagnie Airmedic. Source

Située à 50 km au nord-est de Lebel-sur-Quévillon, les ouvriers sont maintenant sous le régime de protection médicale d’urgence aérienne d’Airmedic.

L’entente durera 3 ans. Les deux entreprises ont convenu d’un accord dans lequel Airmedic protège les travailleurs du moment où ils quittent leur foyer pour se rendre sur leur lieu de travail ainsi que sur leur trajet retour.

Si un employé de la mine Nyrstar Langlois est victime d’un accident ou d’un malaise grave, l’ouvrier sera rapidement transporté par voie aérienne vers l’établissement le mieux adapté à sa situation afin de recevoir les meilleurs soins possibles.

La protection des employés avant tout

Pour le directeur général de Nyrstar Langlois, François Tremblay, la santé et la sécurité sont prioritaires. Cette nouvelle entente a pour but de rajouter une garantie supplémentaire pour la protection des employés.

Du côté d’Airmedic, le président et chef de la direction, Christian Trudeau estime que de plus en plus d’employeurs sont concernés par les enjeux de la santé et de la sécurité au travail. Il a également mentionné que les activités minières comportent des risques et que le plus souvent, les mines sont éloignées des centres médicaux.

Airmedic veut permettre aux employeurs d’assurer un transport rapide en cas d’incidents graves grâce à son système de secours médical d’urgence aérienne aux entreprises et particuliers.

Source : L'Écho Abitibien