Publiée le 20 Mars 2013

Mines Aurizon a adhéré aux valeurs du Réseau du sport étudiant du Québec Abitibi-Témiscamingue (RSEQAT) en devenant un partenaire financier important pour le développement de nouvelles disciplines et le soutien aux programmes déjà en place.

20mar13

Madeline Laperrière (gauche), athlète en volleyball à la polyvalente Le Carrefour et Julie Trudel (droite), responsable du sport étudiant à la CSOB, ont reçu le chèque de 20 000 $ des mains de Josée Plouffe (centre), coordonnatrice régionale aux communications pour Mines Aurizon. Photo par Valérie Maltais

La minière a remis un chèque de 20 000 $ à Alain Groleau, responsable du RSEQAT, le 19 mars, à la polyvalente Le Carrefour.

«C'est une belle reconnaissance de Mines Aurizon, qui croit au sport étudiant et en nos valeurs. On va pouvoir faire venir des juges et donner de la formation auprès de nos entraîneurs», a-t-il expliqué en évoquant la croissance du cheerleading en région.

Un pied dans la porte

L'entreprise située à une centaine de kilomètres de La Sarre avait déjà un pied à l'intérieur de la sphère du sport étudiant auprès des équipes du Phénix de la Commission scolaire de Lac-Abitibi.

«Ce premier partenariat nous a permis de découvrir c'était quoi le sport étudiant et c'est de là que tout est parti. Au-delà du sport, il y a la réussite scolaire, la persévérance et le raccrochage, a souligné Josée Plouffe, coordonnatrice régionale des communications pour Mines Aurizon. On est très présents dans le secteur de La Sarre, mais on trouvait ça important d'avoir une portée régionale aussi.»

Source : Abitibi Express