SUDBURY, ON, le 7 août 2019 /CNW/ - Face à la croissance de la demande mondiale de technologies plus propres dans le domaine des ressources naturelles, le secteur minier canadien est à l'avant-garde pour trouver des solutions efficaces et qui changent la donne en ce qui concerne le traitement des minéraux. Le gouvernement du Canada saisit l'occasion qu'offre la transition mondiale vers une croissance propre et s'engage à investir dans des moyens plus novateurs et écologiques d'exploiter de manière durable les ressources naturelles minières du Canada.

Le secrétaire parlementaire Paul Lefebvre, au nom de l'honorable Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles du Canada, a annoncé aujourd'hui un investissement de plus de 1,5 million de dollars pour The Royal Institution for the Advancement of Learning de l'Université McGill. Le projet consistera à mettre à l'essai et à valider une approche meilleure et plus efficace pour la fragmentation des roches souterraines et améliorera ainsi les pratiques d'exploitation minière et de creusement des tunnels tout en réduisant les émanations engendrées par les explosifs traditionnels.

Ce projet fera appel à des produits chimiques qui ressemblent à un ciment en poudre qui se dilate, exerce une pression sur les roches et provoque leur éclatement. En plus d'éviter le bruit, les vibrations et les projections de débris rocheux associés aux méthodes de sautage traditionnelles, cette nouvelle méthode améliorera la sécurité des travailleurs et réduira également considérablement le coût des projets de démolition dans l'industrie minière car il n'est pas nécessaire de ventiler après les opérations.

Ce projet est financé dans le cadre du Programme de croissance propre de Ressources naturelles Canada qui investit dans des projets de recherche-développement en technologie propre dans les secteurs de l'énergie, des mines et de la foresterie du Canada. Le Programme de croissance propre vise également à réduire les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques tout en minimisant les perturbations du paysage et en améliorant les pratiques de gestion des déchets.

Les investissements du Canada dans notre avenir énergétique sont guidés par les travaux du Generation Energy Council, qui a proposé au gouvernement du Canada des voies à suivre pour progresser vers une économie de l'énergie propre solide.

Citations

« L'annonce d'aujourd'hui est un excellent exemple de la façon dont nous pouvons utiliser des investissements intelligents et ciblés pour faire en sorte que le Canada reste à l'avant-garde des pratiques minières. En investissant dans des projets tels que la recherche sur la fragmentation des roches, nous ferons en sorte que le Canada reste un chef de file en matière de gérance de l'environnement tout en créant une industrie minière plus prospère. »

Paul Lefebvre
Secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles du Canada

« Au nom de l'Université McGill, je remercie le gouvernement du Canada d'aider les chercheurs de McGill à améliorer l'écosystème canadien des technologies propres. Ces investissements feront en sorte que nous développions nos ressources d'une manière durable et respectueuse de l'environnement. »

Nancy Ross
Vice-directrice adjointe, Recherche et innovation, Université McGill

« L'objectif de ce projet consiste à créer, mettre à l'essai et valider une méthode révolutionnaire de fragmentation des roches pour les projets d'exploitation minière et de creusement des tunnels. La méthode fait appel à des agents de démolition chimiques insonores nouvellement modifiés et à des patrons de forage des roches novateurs qui, ensemble, facilitent le bris de la roche pour les travaux d'excavation sans qu'il soit nécessaire d'utiliser des explosifs. Cette technologie révolutionnera l'exploitation minière et le creusement des tunnels en nous fournissant une technique de fragmentation des roches plus efficace, beaucoup plus sécuritaire et plus respectueuse de l'environnement. »

Hani Mitri
Professeur, Département du génie des mines et des matériaux, Université McGill

Source : Cision

Consulter l'article