Du 15 mai au 23 juin 2017, la mine Éléonore de Goldcorp continue ses démarches de sensibilisation à la diversité culturelle en contexte minier. En effet, au cours de cette période, l'objectif est de dispenser à 300 travailleurs et travailleuses la formation « Les Saisons des peuples », construite pour outiller les entreprises minières et leurs employés face à la diversification des cultures dans le monde du travail. « Notre visée à moyen et long terme est que tous nos employés et entrepreneurs, reçoivent cette formation », précise Daniel Guay, directeur des ressources humaines à la mine Éléonore.

À la demande de l'industrie, le Service de la formation continue de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), en collaboration avec le Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie des mines (CSMO Mines), a développé cette formation spécifiquement pour l'industrie minière. Celle-ci peut être adaptée et personnalisée selon la réalité de chaque entreprise. « Désirant répondre aux besoins de l'industrie, le CSMO Mines s'est investi dans le déploiement de la formation « Les saisons des peuples », car en amont de l'intégration de la main-d'œuvre autochtone, il faut également supporter l'inclusion de la diversité culturelle auprès des employés qui auront à travailler, souvent pour la première fois, dans un environnement multiculturel. Cette formation s'adresse à l'ensemble des travailleurs ainsi qu'aux superviseurs de première ligne », souligne Mme Kathy Gauthier, directrice générale du CSMO Mines. Forte de sa réalité multiculturelle et soucieuse d'offrir une formation répondant aux besoins de l'ensemble de ses employés, la mine Éléonore de Goldcorp a ainsi souhaité adapter la formation à son contexte culturel et territorial. « Il s'agit bien sûr de transmettre des connaissances dans les deux langues, à tous nos employés sur l'histoire et les valeurs de la nation Crie, mais aussi d'outiller nos gens afin qu'ils puissent travailler ensemble et se comprendre plus aisément. » souligne Daniel Guay.

« Comme il est possible d'ajuster nos formations selon les besoins des entreprises, nous avons combiné la formation des travailleurs miniers à celle des superviseurs pour en offrir qu'une seule de six heures. Ainsi, ce sont quatre séjours que nous ferons à la mine Éléonore de Goldcorp et, lors de chaque séjour, nous allons offrir cinq ou six formations aux travailleurs », mentionne Mme Anne-Marie Coulombe, formatrice et chargée de projet au Service de la formation continue de l'UQAT. Soulignons que Mme Coulombe assurera la formation des 300 employés, en collaboration avec Mme Cynthia MacDonald, également formatrice à la formation continue. Mme MacDonald offrira par ailleurs les formations en anglais, grâce au soutien financier de la Société du Plan Nord, qui a permis la traduction de la formation.

« Cette formation permettra entre autres aux employés d'acquérir de l'information de base au sujet des peuples autochtones. Il s'agit de contribuer à amener une meilleure connaissance de leur réalité et aussi de prendre conscience des différents obstacles qui peuvent nuire à la communication, ainsi qu'à un environnement de travail culturellement pertinent », termine Mme Coulombe.

La mine Éléonore de Goldcorp prône des pratiques minières responsables « l'entreprise place le respect mutuel et la multiculturalité au cœur de ses valeurs et de la formation « Les Saisons des peuples » est une de nos initiatives et pratiques qui va en ce sens », conclut Daniel Guay.

Source : Service de la formation continue de l'UQAT