La norme professionnelle « Mineur/mineuse sous terre » est pour le moment la seule norme développée par le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie des mines (CSMO Mines). Selon les besoins de l’industrie minière québécoise, le CSMO Mines pourrait élaborer de nouvelles normes pour d’autres métiers du secteur.

Qu’est-ce qu’une norme professionnelle?

Une norme est formée de compétences qui décrivent l’exercice du métier. En plus de servir de référence professionnelle, une norme permet de mettre en place un programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT). Elle permet, en outre, la création d’un système de reconnaissance des compétences des travailleurs expérimentés (RCMO) qui mène à une certification ministérielle « Mineur/mineuse sous terre ».

Les stratégies et les outils d'apprentissage en milieu de travail sont conçus par des comités sectoriels de main-d'œuvre, en fonction des normes professionnelles qu'ils définissent. La Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) soutient l'ensemble des travaux menés par ces comités et valide les démarches et les méthodes utilisées. Ultimement, la CPMT adopte les normes professionnelles et le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale les approuve.

Le Cadre de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre ouvre la voie à diverses stratégies de développement et de reconnaissance des compétences en milieu de travail afin de répondre aux besoins des employeurs et de la main-d'œuvre.

Le PAMT est une des stratégies que le Cadre permet de déployer pour amener des travailleurs et des travailleuses à se qualifier.

La norme professionnelle « Mineur/mineuse sous terre »

La norme professionnelle « Mineur/mineuse sous terre » a été élaborée à la demande de l’industrie et des travailleurs du secteur. C’est un comité d’experts, composé de mineurs d’expérience, qui a élaboré la norme et le guide d’apprentissage. De plus, un comité d’orientation, formé de représentants de l’industrie, de syndicats, de travailleurs et d’organismes, a supervisé et approuvé les travaux du comité d’experts. La norme professionnelle « Mineur/mineuse sous terre » a finalement été inscrite au Registre des compétences le 1er mars 2012.

La norme « Mineur/mineuse sous terre » est composée de cinq compétences principales et d’une compétence complémentaire.

Compétences principales :

  1. Être capable de purger la roche instable (écailler);
  2. Être capable d’installer un système de soutènement;
  3. Être capable de forer la roche;
  4. Être capable d’effectuer des travaux relatifs au sautage;
  5. Être capable d’effectuer des travaux de déblaiement et de transport de la roche abattue.

Compétence complémentaire :

  1. Être capable de faire fonctionner un équipement spécialisé de forage.

Vous pouvez consulter la description détaillée de chacune des compétences de la norme professionnelle « Mineur/mineuse sous terre » en consultant ce document :

À qui sert la norme professionnelle et quels en sont les avantages?

Principalement, elle permet aux travailleurs d’obtenir la reconnaissance officielle d'une ou de plusieurs compétences liées à l'exercice du métier de mineur, grâce à l'obtention d'un certificat gouvernemental. Elle s’adresse donc aux travailleurs expérimentés dans le cas de la RCMO et aux nouveaux travailleurs par le biais du PAMT.

Il ne faut pas oublier que l’utilisation d’une norme professionnelle apporte plusieurs bénéfices aux employeurs du secteur. Par exemple, elle assure le professionnalisme et la qualification de ses employés, contribue à la réduction du nombre d’accidents, de bris et d’erreurs, favorise l’intégration sécuritaire et durable des nouveaux travailleurs et garantit la formation d’une relève compétente. Bref, elle est un gage de succès pour l’entreprise, le syndicat et le travailleur.

Vous pouvez aussi consulter et télécharger le matériel promotionnel ci-dessous :

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : 

Guy Auger
Coordonnateur à la formation
418 653-9254, poste 222
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sources :
Commission des partenaires du marché du travail